AFRICA FASHION UP 2022 - Défilé des Créateurs Africains 2ème Edition


AFRICA FASHION UP 2022 - Défilé des Créateurs Africains 2ème Edition

Article
Accueil DN-A
 
| DN-A | Défilé de Mode | AFRICA FASHION UP 2022 - Défilé des Créateurs Africains - 2ème Edition  Vu 18110 fois
Article N°26864

AFRICA FASHION UP 2022 - Défilé des Créateurs Africains 2ème Edition

AFRICA FASHION UP 2022 - Défilé des Créateurs Africains - 2ème Edition

Ils sont 5, et représenteront le continent africain lors d’un défilé exceptionnel à Paris
Date : 16 septembre 2022
Lieu : Hôtel Salomon de Rothschild – Paris (France)

 

AFRICA FASHION UP

est un Programme de SHARE AFRICA consacré à la créativité et à la Mode

LES POINTS FORTS DES JEUNES TALENTS AFRICAINS
Africa Fashion Up met en lumière les jeunes talents africains d'aujourd'hui qui façonnent l'Afrique du XXIe siècle en s'inspirant de leurs racines. Son objectif est également de montrer et de faire vivre la Mode Africaine.

Contemporaine en mettant en avant son influence dans d'autres domaines de la création et de la culture (cinéma, musique, entrepreneuriat...) sans jamais oublier ses racines dans l'histoire et la tradition.


Félicitations aux Lauréats de la 2nd édition du programme Africa Fashion UP - 2ème Edition
Liste des 5 Lauréats :


IBRAHIM HERNANDEZ

IBRAHIM FERNANDEZ c'est en donnant un nouveau souffle de vie à de vieux vêtements, Homme, femme et enfant y trouvent le bonheur Fabriqué en Côte d'Ivoire avec amour. 


JEAN CEDRIC SOW
« L'humain est à la base d'Alina Sow »


MINA BINEBINE

Mina est une artiste aux multiples talents 



MUYISHIME EDI PATRICK
Le style du créateur de mode Eddy Muyishime est aussi androgyne et avant-gardiste 


JACQUES BAM

The BAM Collective est une marque sud-africaine de vêtements pour femmes 

SHARE AFRICA

Bien que l’industrie de la mode contribue grandement à changer le regard porté sur l’Afrique et que son potentiel ne soit plus à démontrer, persistent encore des obstacles quant à son développement optimal sur le continent. Le manque d’accompagnement des créateurs, la difficile reconnaissance du secteur du luxe alors même qu’il est en pleine expansion et les restrictions de moyens et de ressources liées aux incertitudes de l’industrie textile, entravent l’essor annoncé du secteur et le travail des créateurs africains. Dès lors, quel avenir pour la mode africaine ?


IBRAHIM HERNANDEZ
IBRAHIM FERNANDEZ c'est en donnant un nouveau souffle de vie à de vieux vêtements qu'Ibrahim Fernandez débute son incroyable carrière. Utilisant ses mains, son imagination et une bonne dose de créativité, proposant des créations aux couleurs délicates et des coupes extrêmement raffinées, destinées à une clientèle cosmopolite. Du style simple et casual des soirées cocktails, à l'extrême élégance des réceptions modernes, en passant par les codes vestimentaires stricts de la sphère professionnelle. Homme, femme et enfant y trouvent le bonheur Fabriqué en Côte d'Ivoire avec amour. 




JEAN CEDRIC SOW
« L'humain est à la base d'Alina Sow »
La femme Alina Sow est élégante mais rebelle. Elle se veut sexy mais sans tomber dans la vulgarité. Elle est légèrement effrontée mais tout en restant classe. Elle brise un peu les règles. C'est la même chose pour l'homme. L'homme Alina Sow est présent mais doux, il est ouvert au monde et ne se prend jamais au sérieux. Il aime briser les codes de sa propre masculinité. C'est la raison pour laquelle de nombreuses pièces de la collection sont mixtes. D'ailleurs, beaucoup de femmes adorent les vêtements homme Alina Sow et de nombreux vêtements féminins sont fondés sur des coupes masculines. 
JEAN CEDRIC SOW a étudié le stylisme à Esmod Berlin et travaillé au Japon, chez Issey Miyake. Malgré ce parcours très international, vous avez choisi d'installer vos ateliers au Congo.
 




MINA BINEBINE

Mina est une artiste aux multiples talents qui apporte aujourd’hui sa touche à la création et à l’élégance marocaine,. Une nouvelle marque aux inspirations multiples qui transforme l’habit traditionnel marocain en tableau artistique.
À 27 ans, cette passionnée apprend sans relâche, réussissant au fil de ses expériences à s’affranchir des codes et à construire son propre univers, élégant et atypique. En effet, Mina Binebine est une créatrice à la personnalité rayonnante a enchaîné les challenges. Après des études de design à la FIDM à Los Angeles.




MUYISHIME EDI PATRICK
Le style du créateur de mode Eddy Muyishime est aussi androgyne et avant-gardiste que possible. Il parle de ses créations élégantes, différentes et intemporelles.


 

JACQUES BAM

The BAM Collective est une marque sud-africaine de vêtements pour femmes qui se spécialise dans une approche alternative et dynamique de la mode de luxe. Profondément ancrée dans une appréciation de l'esprit unique du pays, la marque aborde chaque saison avec une nouvelle philosophie comme lentille pour exprimer son concept d'une utopie sud-africaine optimiste. 

Après avoir obtenu son baccalauréat et son diplôme avec mention cum laude à l'école de design de mode LISOF de Johannesburg, la collection de Jacques Bam, Hedonism, lui a valu de figurer parmi les finalistes de la meilleure collection de diplômé et d'être inclus dans le simulcast Design Indaba de l'école en 2018.
La même année, il a remporté le concours de design étudiant SAFW et a collaboré à une gamme capsule en édition limitée avec la chaîne de magasins, Mr Price, intitulée BAM x MRP qui a été lancée en magasin à l'échelle nationale en avril 2019.
La collection Pluralism de Jacques lui a valu une place de finaliste dans la recherche de nouveaux talents de la SA Fashion Week 2019.




Média Partenaire : 
Editorial : DNA - International 
Production : Jam Waxx par Charles JACKOTIN 
Caméraman : Charles JACKOTIN 
Photographe : Dan NGUYEN  
Media : DN-A INTERNATIONAL
Media Réseau Social : Smartrezo par Michel LECOMTE


LIENS DE NOS MAGAZINES EN LIGNES :

SMARTREZO DN-A INTERNATIONAL : https://www.tvlocale.fr/dn-a/tv.html

DN-AFRICA.COM : https://www.dn-africa.com

 


Bien que l’industrie de la mode contribue grandement à changer le regard porté sur l’Afrique et que son potentiel ne soit plus à démontrer, persistent encore des obstacles quant à son développement optimal sur le continent. Le manque d’accompagnement des créateurs, la difficile reconnaissance du secteur du luxe alors même qu’il est en pleine expansion et les restrictions de moyens et de ressources liées aux incertitudes de l’industrie textile, entravent l’essor annoncé du secteur et le travail des créateurs africains. Dès lors, quel avenir pour la mode africaine ?

DANIEL NGUYEN ANH TUAN

Lien :?https://www.africafashionup.com/en

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...